Le Théâtre du Peuple, son public, et les retombées économiques de ses activités

Enquête Arteca - Centre de ressources culturelles en Lorraine – été 2011    La parole aux spectateurs ici

 Cette étude est née d’un échange, lors d’un conseil d’administration de l’association gestionnaire du théâtre, entre les membres de l’association et leurs partenaires publics, et a été cofinancée par la DRAC Lorraine et l’EPCC Arteca.

DEUX ENSEIGNEMENTS PRINCIPAUX SONT À RETENIR :

D’une part, si notre public reste fidèle et nombreux, force est de constater qu’il est quelque peu vieillissant, et que son profil diffère assez peu des publics traditionnels fréquentant les théâtres en France.

Séduire un public plus jeune et ouvrir notre théâtre au plus grand nombre sont des défis qu’il nous reste à relever. Les petites formes théâtrales itinérantes et les concerts proposés cette saison sous chapiteau ont cette vocation. Cependant, « venir au Théâtre du Peuple » pour y découvrir les spectacles mêlant amateurs et professionnels, apprécier les programmes vendus par les enfants du village, partager les pique-niques dans le parc, et le verre de l’amitié offert par les comédiens à l’issue de la représentation, demeure indéniablement une manière de vivre le théâtre autrement.
D’autre part, l’étude démontre, sans conteste, l’importance de l’impact économique des activités du Théâtre du Peuple sur son territoire.

En effet, le théâtre consomme des biens et des services nécessaires à son fonctionnement.

 Il fixe sur place des emplois, quelques-uns pérennes, beaucoup d’autres saisonniers. Il attire des publics extérieurs au territoire, qui eux-mêmes dépensent sur place. Quand un euro public (subventions) est investi en faveur du Théâtre du Peuple, ce sont ensuite plus de 4,11 euros qui reviennent sur le territoire - dont 0,61 € de retombées directes (achats du Théâtre) et 3,50 € de retombées indirectes (dépenses des spectateurs)

 

DES SCHÉMAS VALANT MIEUX QUE DE GRANDS DISCOURS, VOICI QUELQUES TABLEAUX ET EXTRAITS DES CONCLUSIONS DE L’ENQUÊTE SUR LES RETOMBÉES LOCALES DE L’ACTIVITÉ DU THÉÂTRE DU PEUPLE DE BUSSANG.

ORIGINE GÉOGRAPHIQUE DES SPECTATEURS

L’échantillon des répondants à l’enquête couvre toutes les régions françaises, ainsi que 81 départements sur les 101 que compte le pays. Plus de 77% des publics habitent une des trois régions : Lorraine, Alsace ou Franche-Comté.

PROFIL SOCIOPROFESSIONNEL DES SPECTATEURS

Bien que l’un des fondamentaux de son projet soit de toucher l’ensemble des catégories de la population, le Théâtre du Peuple n’échappe pas aux segmentations classiques des publics de la culture. Ainsi les cadres et professions intellectuelles supérieures sont surreprésentées, les employés et les ouvriers sous-représentés.

PROFIL DES ÂGES DES SPECTATEURS

L’âge moyen des spectateurs est de 52 ans. L’âge médian (qui sépare la population en deux sous-effectifs égaux) s’élève quant à lui à 54 ans. La comparaison avec la population des trois régions Alsace, Franche-Comté et Lorraine montre une surreprésentation des classes d’âges de 45 à 74 ans parmi le public du théâtre.

IMPRESSIONS ET RETOURS DES SPECTATEURS

Les critiques émises sur le Théâtre du Peuple sont positives à 99%.
Seule l’appréciation du confort engendre de nombreux jugements négatifs (43%).
Les traditionnels bancs en bois peuvent constituer une épreuve plus ou moins douloureuse.Le bâtiment, l’ambiance et l’accueil sont dans cet ordre les éléments qui provoquent le plus de satisfaction chez les spectateurs.


EN GUISE DE CONCLUSION

L’analyse que nous venons de développer s’appuie principalement sur un cycle de six années 2006-2011 de fonctionnement du théâtre. L’arrivée d’un nouveau binôme directeur / administrateur à sa tête, bien que reprenant pour partie l’héritage de ceux qui les ont précédés, va apporter à n’en pas douter une nouvelle couleur au projet. Parmi les nouveaux axes déjà annoncés, la volonté de diffuser des petites formes spectaculaires sur le territoire tout au long de l’année, de renforcer les partenariats culturels, ou encore d’appuyer la dimension festivalière de la saison estivale. Même si le Théâtre du Peuple a connu bien d’autres changements au cours de sa longue histoire, chaque nouveau projet influence son fonctionnement, les liens avec le territoire, les acteurs locaux, les spectateurs.

Arteca, centre de ressources culturelles en Lorraine.